Tous les articles par ct

Sondage

Craignez-vous que le Brexit ait des conséquences sur votre activité ?

Vous êtes une majorité à redouter les éventuelles conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sur votre activité. Cela pourrait engendrer une baisse de la fréquentation des touristes britanniques en France, en raison d’un surcoût de leur séjour. Toutefois, face aux multiples rebondissements du feuilleton Brexit, un grand nombre de professionnels du tourisme sont dans l’incertitude la plus complète. La désaffection des touristes britanniques sur notre territoire pourrait néanmoins avoir des conséquences directes sur les stations de ski alpines. Certaines sont, en effet, très fréquentées par la clientèle britannique. A l’instar de Morzine où elle représente 40 % de l’activité économique de la station, été comme hiver, et même 50 % du chiffre d’affaires des remontées mécaniques.

Métamorphose de la Part-Dieu à Lyon

L’un des plus grands centres de shopping d’Europe veut s’imposer comme une destination de loisirs, de shopping et de restauration incontournable à Lyon. D’ici cet été, le centre va gagner 32 000 m2 pour atteindre 162 000 m2 de surface, ce qui lui permettra de passer de 240 à 305 boutiques. Avec au programme : de nouvelles activités (cinéma multiplexe, club de fitness, site de réalité virtuelle…), et un pôle de restauration aux concepts uniques. Le centre vise 40 millions de visites par an contre 31 millions en 2018. www.centrecommercial-partdieu.com

Cap sur la Coupe du monde de rugby 2023

Atout France et le Comité d’Organisation France 2023 ont signé une convention de partenariat visant à promouvoir la Coupe du Monde 2023 à l’international pour attirer les touristes du monde entier. Plus de 600 000 visiteurs internationaux devraient se rendre dans les 10 villes françaises hôtes de la compétition. L’événement, diffusé dans 209 pays, constituera une occasion unique de valoriser les atouts des destinations françaises à l’international. www.atout-france.fr

La phrase

« Notre objectif est de faire de la visite d’entreprise une offre à part entière du tourisme culturel » explique Cécile Pierre, déléguée générale d’Entreprise et Découverte, l’association nationale de la visite d’entreprise.

En savoir plus 

Pour Cécile Pierre, le tourisme de savoir-faire est une filière en plein essor puisque l’an dernier, plus de 15 millions de personnes ont visité l’une des 2 000 entreprises qui ouvrent leur porte au grand public. Ils n’étaient que 12 millions en 2012. Seulement, si la filière attire toujours plus de visiteurs, ces derniers ne perçoivent toujours pas cette pratique comme une activité touristique. D’où la volonté d’Entreprise et Découverte de sortir la filière de cette logique de niche, avec la création de la marque « France savoir-faire d’excellence » que l’association lance en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et Atout France.

32 milliards d’euros

C’est le montant des retombées économiques générées par les événements d’entreprise et d’institution réalisées l’an dernier, suite à l’étude commanditée par un collectif d’organisations professionnelles et d’institutions (Atout France, Unimev, Lévénement, OTCP, la Banque des territoires, la DGE…). Cette première étude sur le poids et les retombées des événements d’entreprise et d’institution démontre l’importance économique et la dimension stratégique de ce segment d’activité pour l’économie française et le développement des territoires.

 

En savoir plus

L’étude évalue à 380 000, le nombre d’événements d’entreprise et d’institution organisés en France métropolitaine en 2018. 54% sont des séminaires avec pour objectif la réflexion commune ou la définition d’axes stratégiques, 20 % concernent des soirées d’entreprises visant à fédérer et à marquer les esprits et 13 % sont des événements de communication externe visant à informer et convaincre un public ciblé. Ces événements ont accueilli 52 millions de participants au total.

A noter que 44 % des retombées en termes de dépenses personnelles sont générées par la clientèle internationale qui représente 11% des participants. Par ailleurs, 60 % des publics résident dans la région où se tient l’événement, traduisant ainsi un marché majoritairement de proximité. Avec 32 % des participants, l’Ile-de-France avec Paris est la première région d’accueil.

“Il faut afficher notre différence”

Historien de formation, Cédric Lemagnent a dirigé plusieurs Offices de Tourisme en Normandie, ce qui lui a valu d’être nommé, au printemps dernier, directeur d’Eure Tourisme. Pour cet homme de terrain, l’Eure doit innover, surprendre et séduire pour se différencier des autres destinations.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2019 abonnez-vous

Marathon Nice-Cannes, comment allier tourisme et sport

Avec un parcours essentiellement côtier, entre mer et palmiers, le marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes attire, chaque année, près de 12 000 coureurs venus de 70 pays à travers le monde. Cet événement autant sportif que touristique, qui se déroule début novembre, permet également de prolonger la saison touristique sur la Côte d’Azur.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2019 abonnez-vous

Le Musée Ingres Bourdelle rouvre ses portes

Après trois ans de travaux, le musée dédié aux deux artistes natifs de Montauban a été rénové et agrandi pour se déployer
sur 2 700 m2 avec une muséographie modernisée et une meilleure accessibilité. Il devrait ainsi renforcer l’offre culturelle de la destination et apporter une nouvelle dynamique au territoire.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2019 abonnez-vous

La Ryder Cup, un bilan positif pour la France

Fin septembre 2018, la France accueillait, pour la première fois, la Ryder Cup au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines. Afin de mesurer les impacts notamment économiques de l’événement, le ministère des Sports, le CRT Paris Île-de-France et la Fédération Française de Golf (FFGolf) ont réalisé une vaste étude dont en voici quelques extraits.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2019 abonnez-vous