Archives de catégorie : 3 questions à

Martine Cano : “une nouvelle identité visuelle pour FFVélo”

Quels sont les résultats du 1er Observatoire du tourisme à vélo créé par la Fédération française de cyclotourisme ?
Martine Cano, présidente de la Fédération française de cyclotourisme :
le premier constat que l’on peut en faire est que la France est une vraie terre de vélo pratiqué par 59 % de la population française.
89 % des pratiquants l’utilisent pour des randonnées, des balades
ou en loisirs et 45 % lorsqu’ils sont en vacances.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018 abonnez-vous

Yann Cucherat : “améliorer l’accueil des visiteurs”

Pourquoi vouloir labelliser le site lyonnais de Fourvière
“Grand Site de France” ?

Yann Cucherat, adjoint au maire de Lyon, délégué aux sports, aux grands événements et au tourisme : la Ville de Lyon et la Métropole souhaitent s’inscrire dans une démarche d’obtention de ce label qui concerne 17 sites français triés sur le volet. Le secteur de Fourvière est l’un des sites touristiques les plus fréquentés de la région, avec 2,5 millions de visiteurs par an qui viennent notamment visiter la Basilique et le théâtre gallo-romain.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018 abonnez-vous

Patrick Nicole-Williams : “3 millions de visiteurs attendus”

Quelle est la particularité de The Village qui ouvre fin mai
à Villefontaine,
à 30 km de Lyon ?
Patrick Nicole-Williams, maire de Villefontaine : il s’agit du premier
village de marques dans la région Nord-Isère. L’investissement total
est de 130 M euros financé entièrement par la Compagnie
de Phalsbourg, qui est également le promoteur, le constructeur
et le gestionnaire du site.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018 abonnez-vous

Nathalie Bel Baussant :
“la Clef Verte fête
ses 20 ans”

Quel bilan tirez-vous de  ce 20e anniversaire ?
Nathalie Bel Baussant, responsable nationale du label Clef Verte :
très positif, puisqu’en France, on compte 603 établissements
labellisés en 2018, toutes catégories confondues : campings, hôtels, gîtes et chambres d’hôtes, résidences de tourisme, villages
de vacances… mais aussi quelques restaurants. Ils sont répartis
dans toute la France, avec des régions leader comme
Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et PACA.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018 abonnez-vous

Jean-Marie Juts : “accompagner les professionnels du tourisme”

Comment sont nées les Acad émies du tourisme Côte d’Opale ?
Jean-Marie Juts, directeur-adjoint de Pas-de-Calais Tourisme : elles sont la résultante du contrat SPôTT mené Autour du Grand Site de France Les Deux-Caps qui vise à développer l’attractivité de ce territoire et du programme européen ProFIT qui accompagne l’innovation dans les entreprises touristiques.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018 abonnez-vous

François-Xavier Priollaud : “faire de nos Plages des lieux vivants”

Où en est le dossier d’inscription des Plages du Débarquement
de
Normandie à l’Unesco ?
François-Xavier Priollaud, vice-président à la Région Normandie
en charge des affaires européennes et des relations internationales :

le processus est bien avancé car le gouvernement français vient officiellement de déposer le dossier à l’Unesco afin qu’elle inscrive les Plages du Débarquement sur la liste du patrimoine mondial, dans la catégorie des biens culturels. La candidature sera alors examinée à l’été 2019, alors que nous fêterons le 6 juin 2019 le 75e anniversaire du D-Day.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018 abonnez-vous

Tristan Duval : “une belle vitrine pour Cabourg”

Pourquoi ce projet d’ouvrir un musée dédié à Marcel Proust
à Cabourg ?
Tristan Duval, maire de Cabourg : c’est un projet sur lequel la Ville
travaille depuis plusieurs années et qui verra le jour en 2019
à l’occasion du centenaire du Prix Goncourt. Plus précisément,
ce musée retracera l’œuvre et la présence de Marcel Proust
à Cabourg, ville où il a maintes fois séjourné notamment
pour soigner son asthme, et qui est surtout le principal personnage
de son roman phare “A la recherche du temps perdu”.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018 abonnez-vous

Frantz Steinbach :
“le tourisme nocturne,
un levier fort d’attractivité”

Quelle est la finalité des “Rencontres européennes de la Nuit” ?
Frantz Steinbach, directeur de la manifestation : ces Rencontres
sont nées sous l’impulsion de plusieurs organisations telles
que l’EuroCouncil of the Night, l’Union des Métiers des Industries
de l’Hôtellerie (UMIH), le Collectif nuit, l’European Lab
et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. La 3e édition
de cet événement a eu lieu à Lyon en février dernier et a permis
à 70 professionnels venus de France et de toute l’Europe (Italie,
Allemagne, Pays-Bas, Espagne…), mais surtout de tous horizons
(directeurs de salles et de festivals, collectivités, designers, juristes,
promoteurs immobiliers, géographes…) de se rencontrer.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018 abonnez-vous

Jessica Viscart : “en 10 ans, le tourisme a changé
en Bretagne”

Quelle est l’origine de l’enquête tourisme Reflet Bretagne
que vous dévoilez aujourd’hui ?

Jessica Viscart, responsable du Pôle Observatoire et Prospective au CRT Bretagne : notre dernière enquête remontait à 2005. Or depuis,
le secteur du tourisme a fortement évolué avec les nouvelles technologies, l’économie collaborative, le tourisme durable,
les crises économiques… Il était donc urgent de refaire
une cartographie détaillée de la fréquentation touristique
en Bretagne. Au total, cette enquête nous a demandé trois ans
de travail : une année de préparation où nous avons défini en interne
la méthodologie, puis réalisé l’enquête en ligne après avoir fait appel
à la société Callson qui a recueilli près de 40 000 adresses emails.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018 abonnez-vous

Olivier Moret :
“une dimension symbolique”

Pourquoi Chamonix accueille-t-elle du 12 au 14 juin la 4e édition
de la Sustainable Summits Conference ?
Olivier Moret, secrétaire général de la Fondation Petzl, qui coordonne l’événement : organiser une conférence sur l’avenir des hautes montagnes du monde au pied du point culminant des Alpes possède une forte dimension symbolique. Le sommet du Mont Blanc concentre, à lui seul, de nombreuses problématiques abordées pendant la conférence.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018 abonnez-vous