Archives de catégorie : 3 questions à

Philippe Bernand : “12 millions de passagers en 2025”

Sur quoi portent les 46 M d’euros d’investissements prévus pour l’aéroport Marseille Provence en 2019 ?
Philippe Bernand, président du directoire de l’aéroport Marseille Provence : ces 46 M d’euros s’inscrivent dans un programme global d’investissement de 500 M d’euros sur dix ans (2015-2025). Le premier projet majeur de cette année concerne la poursuite des études et travaux de préparation de notre programme phare “Cœur d’aéroport”, dont l’ouverture est prévue pour 2023.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2019 abonnez-vous

Michael Shellard : “une image de marque liée à l’excellence”

Quelle est l’origine de la route artistique numérique que vous
lancez ce printemps ?
Michael Shellard, directeur de l’OT du Pays de Forcalquier-Montagne de Lure dans les Alpes de Haute-Provence : il y a ici une forte tradition autour de l’artisanat d’art avec plus de 150 créateurs et artisans d’art présents sur notre territoire. Ce savoir-faire s’exprime de multiples manières à travers la gravure, la reliure et restauration de livres, la maroquinerie-sellerie, le vitrail, la céramique, la ferronnerie d’art…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2019 abonnez-vous

Georges Lucenet : “proposer un tourisme itinérant et intelligent”

Les Routes des impressionnismes viennent d’être certifiées “Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe”. Quelles en sont
les conséquences ?
Georges Lucenet, vice-président et délégué général de l’association Eau et Lumière, qui porte les Routes des Impressionnismes : c’est un label de crédibilité mais cela va nous apporter aussi davantage de visibilité auprès du grand public grâce aux actions de promotion du Conseil de l’Europe.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2019 abonnez-vous

 

Jean Godfroid : “valoriser l’image de la commune”

A l’occasion des 60 ans du label Villes et Villes Fleuris, quelles sont
les évolutions majeures du label depuis sa création ?
Jean Godfroid, président du CNVVF : en 1959 au moment de la création du CNVVF, le fleurissement des villes et villages est essentiellement conçu comme une action à vocation touristique.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019 abonnez-vous

Philippe Bélaval : “la barre des 10 millions de visites a été franchie”

Quel est le bilan de l’année 2018 pour le Centre des Monuments Nationaux (CMN) ?
Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux (CMN) : il est très positif car la centaine de monuments du réseau a accueilli l’an dernier plus de 10,2 millions de visites, soit une hausse de 8 % de la fréquentation, malgré la fermeture de sites suite au mouvement des Gilets jaunes à la fin de l’année.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2019 abonnez-vous

Guy Tardieu : “une perte de compétitivité”

Quel bilan tirez-vous des Assises du Transport Aérien lancées par le ministère des transports ?
Guy Tardieu, délégué général de la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM) : peu de choses en vérité, sur les 20 propositions déposées par le secteur aujourd’hui, il n’y a aucune avancée sur des sujets majeurs nous permettant de combler notre déficit de compétitivité. Récemment la ministre des transports a annoncé 15 M m dès 2019 pour les Liaisons d’Aménagement du Territoire (LAT), c’est un bon signal mais c’est un signal faible.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018 abonnez-vous

Nicolas Monquaut : “la Culture, un levier de développement touristique”

Pourquoi la 2e édition des Rencontres du Tourisme Culturel, qui aura lieu le 20 novembre, se déroule-t-elle cette année au Musée
du Louvre-Lens ?
Nicolas Monquaut, chargé au Ministère de la Culture de l’organisation de l’événement : après une première édition parisienne, nous souhaitions décentraliser ces Rencontres hors de la capitale afin de valoriser les politiques de tourisme culturel mises en œuvre dans l’ensemble des territoires, afin que tous bénéficient de la croissance touristique. Le choix s’est porté sur la destination Louvre-Lens dont la démarche est innovante.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018 abonnez-vous