Archives de catégorie : 3 questions à

Guy Sallavuard : “sauvegarder le petit patrimoine”

Quelle est l’origine du concours les Rubans du Patrimoine dont
la remise des prix a lieu le 19 octobre au Palais Brongniart à Paris ?
Guy Sallavuard, directeur des relations institutionnelles de la Fondation du Patrimoine, partenaire des Rubans du Patrimoine : ce concours
a été créé en 1994 et est organisé par la Fédération Française
du Bâtiment dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation
du Patrimoine, l’Association des Maires de France et la Caisse d’Epargne.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Alain Fontanel : “Strasbourg est une destination culturelle forte”

Pourquoi le quartier du Neustadt de Strasbourg a t-il été inscrit
récemment au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Alain Fontanel, 1er adjoint au maire en charge de la culture
et du patrimoine, et vice-président de l’Eurométropole :
c’est un projet que nous menions depuis cinq ans avec l’Etat et la Région.
Cette inscription tant attendue revêt une importance d’autant
plus forte que le quartier médiéval de Strasbourg, dit la Grande-île, est, lui, inscrit à l’Unesco depuis 1988. Conséquence, le périmètre classé a aujourd’hui doublé pour atteindre 190 ha au cœur de la ville.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Roland Héguy : “porter le tourisme d’une seule voix”

Pourquoi lancer la Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) ?
Roland Héguy, président de la CAT : il s’agit de réunir l’ensemble
des professions du secteur touristique, soit les hébergeurs
et restaurateurs, les opérateurs de voyages, les transporteurs,
les métiers de l’événement et les activités génératrices de flux
touristiques. Pour l’instant, 14 organisations professionnelles
et associations ont adhéré.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Août-Septembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

“Le tourisme nocturne
est devenu un enjeu majeur”

Pourquoi organiser la conférence nationale de la vie nocturne
les 14
et 15 septembre à Paris ?
Denis Tallédec, coordinateur de l’évènement : il s’agit de restituer
les travaux menés par la plateforme nationale de la vie nocturne,
structure de réflexion qui réunit des collectivités (Villes de Nantes,
Paris, Bordeaux…), des fédérations d’élus (autour de la culture,
de la sécurité urbaine…) mais aussi des acteurs de la vie nocturne
(syndicats de l’hôtellerie-restauration, fédérations de lieux
de musique, des structures de prévention…).

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Août-Septembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Christian Mourisard : “nous vivons une mutation sans précédent”

Pour quelle raison vous êtes-vous présenté à la présidence
de la Fédération nationale des Offices de Tourisme de France ?

Christian Mourisard, nouveau président de la Fédération : suite
à la démission du président Jean Burtin avant la fin de son mandat,
j’ai présenté ma candidature car je connais bien la structure.
J’ai été nommé l’an dernier président délégué, et je suis, par ailleurs,
président de la Fédération régionale en Provence-Alpes-Côte
d’Azur, ainsi qu’adjoint au tourisme à la mairie d’Arles depuis 2001,
et président de l’office de tourisme d’Arles.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Benjamin Tétart : “changer le regard sur la Manche”

Pourquoi Manche Tourisme devient Latitude Manche ?
Benjamin Tétart, directeur de Latitude Manche : le CDT de la Manche
(Manche Tourisme) a, en fait, évolué en une agence d’attractivité,
baptisée Latitude Manche. Cette démarche répond à la volonté
du conseil départemental de renforcer l’attractivité territoriale
de la destination. Car une enquête a révélé que notre territoire
souffrait d’un manque de notoriété et d’une image peu valorisante.
En devenant une agence d’attractivité, nos compétences ont ainsi
été élargies puisque désormais on ne s’adresse pas uniquement
aux touristes, mais également aux investisseurs, aux actifs,
aux nouveaux habitants…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Michel Chapoutier :
“le Carré du Palais ouvrira pour le Festival d’Avignon”

Quelle est la finalité du Carré du Palais et quand ouvrira-t-il ?
Michel Chapoutier, président d’Inter-Rhône : lancé et porté depuis
2012 par Inter-Rhône, ce projet œnotouristique qui devait ouvrir
en avril au sein de l’ancien bâtiment de la Banque de France
à Avignon, sera la nouvelle vitrine des Vignobles de la Vallée
du Rhône et des produits régionaux. Seulement, il y a quelques mois,
nous avons lancé un audit pour comprendre pourquoi le chantier
n’avançait pas et avoir des explications sur les montants
qui semblaient trop importants ainsi que sur le savoir-faire.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Eric Marchais : “Biarritz
est une destination surf
de référence”

Pourquoi Biarritz-Pays Basque a-t-elle été choisie pour accueillir les championnats du monde de surf (Isa World Surfing Games)
du 20 au 28 mai ?

Eric Marchais, directeur de Biarritz Tourisme : Biarritz et la côte basque
font partie des meilleurs spots de surf au monde. D’autant
que la station a déjà accueilli ces Mondiaux en 1980, ainsi
que les championnats de France de surf en 2015 et 2016.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Michaël Couzigou :
“les Grands Jeux Romains confortent la romanité
de Nîmes”

Quelle est la particularité des Grands Jeux Romains
qui se déroulent fin avril dans les arènes de Nîmes ?

Michaël Couzigou, directeur de Culturespaces, organisateur
de l’événement :
il s’agit de l’une des plus grandes reconstitutions
historiques au monde à laquelle participent 500 reconstituteurs
venus de France mais aussi d’Europe (Angleterre, Italie,
Allemagne…). Cet événement unique se veut à la fois spectaculaire
mais aussi pédagogique, car l’objectif est de faire découvrir au public
la civilisation romaine sous un nouvel angle.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Gaby Charroux :
“il faut renforcer l’attractivité de l’Etang
de Berre”

Pourquoi vouloir inscrire l’Etang de Berre à l’Unesco ?
Gaby Charroux, député-maire de Martigues et initiateur
de la candidature :
parce que ce site a tous les atouts pour obtenir
une inscription comme “bien mixte”, c’est-à-dire qui relève à la fois
d’un site naturel et culturel. En termes écologique, économique,
historique et culturel, ce bien commun présente un caractère
inestimable. Par exemple, cette plus grande étendue d’eau salée
d’Europe offre une faune et flore d’une grande diversité,
mais est également un exemple typique de l’évolution d’un paysage
qui a été transformé au cœur des siècles par l’activité humaine.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer