Les Hautes Vallées,
une nouvelle marque dans le Briançonnais

Situés à hautes altitudes dans le Briançonnais, les territoires de La Grave, La Clarée et L’Izoard, sont désormais réunis sous une seule marque de destination : les Hautes Vallées. Le nouvel OT communautaire souhaite ainsi favoriser un tourisme d’itinérances entre ces trois territoires de montagne aux offres complémentaires.

Créé début 2018 dans le cadre de la loi NOTRe, l’Office de tourisme des Hautes-Vallées-la Grave, la Clarée et l’Izoard, regroupe désormais huit communes de la Communauté de Communes du Briançonnais : la Grave, Villar d’Arène, Névache, Val-des-Prés, Cervières, Villard-Saint-Pancrace, Puy-Saint-Pierre et Puy-Saint-André. Ce nouvel office de tourisme communautaire, qui emploie 9 personnes, est à l’origine de la nouvelle marque de destination “Hautes Vallées”, lancée en décembre dernier. L’objectif : structurer et valoriser l’offre touristique de ce territoire de montagne aux multiples ambiances. “Il s’agit de créer une véritable destination touristique autour de ces trois territoires préservés qui proposent chacun une offre différente mais complémentaire. Le fait de réunir ces offres touristiques autour d’une marque commune va nous permettre de mieux les promouvoir mais surtout de favoriser un tourisme d’itinérance entre ces territoires assez éloignés les uns des autres. Nous espérons ainsi augmenter la durée de séjours sur place des clientèles” explique Elodie Lefebvre.

Les trois territoires des Hautes Vallées proposent chacun une offre touristique différente mais complémentaire, en toutes saisons et dans un cadre de haute montagne totalement préservé. De quoi séduire une clientèle en quête de grands espaces naturels pour se ressourcer le temps d’un séjour.

Une offre complémentaire

En effet, la particularité de cette destination est d’être composée de trois territoires aux identités propres. Niché au pied des glaciers et de la haute montagne, dans le parc national des Ecrins, La Grave est devenue le rendez-vous incontournable des freeriders. Ces derniers viennent d’ailleurs du monde entier dévaler les pentes non damées, ni balisées de ce domaine unique grâce aux Téléphériques des Glaciers de la Meije qui les emmènent à 3 200 m d’altitude. La Clarée propose, elle, une ambiance totalement différente. Située à proximité de Briançon, cette vallée est le paradis des randonneurs l’été, mais également des fondeurs l’hiver grâce à ses domaines nordiques.
Classée au titre des Sites naturels, elle offre 20 000 hectares de pure nature entre 1 600 et 3 178 m et compte de nombreux petits villages traditionnels de montagne. Quant à l’Izoard, il est mondialement connu notamment par les cyclistes qui viennent nombreux chaque année faire l’ascension de ce col mythique à 2 360 mètres d’altitude. “Ces trois territoires offrent de multiples activités praticables en toute saison avec l’été, de la randonnée, du cyclisme, du VTT, du rafting, de l’alpinisme et de l’escalade… Et l’hiver, tous les sports de glisse sont représentés. Mais c’est aussi une destination au patrimoine architectural traditionnel préservé, avec un véritable savoir-faire artisanal, des produits locaux de qualité… Les Hautes Vallées sont ainsi la destination idéale pour tous ceux qui recherchent un environnement nature, authentique et sauvage, à l’opposé d’un tourisme de masse. De même, à travers notre nouvelle marque, nous souhaitons nous positionner ensemble comme une destination durable et unique où le tourisme va de pair avec la vie locale” explique Elodie Lefebvre.

Immensité, sauvage, hors du temps, diversité profondeur, contemplatif… tels sont les mots clés qualifiant la découverte du territoire des Hautes Vallées. La destination est, en effet, réputée pour son patrimoine naturel mais aussi architectural, riche d’authenticité.

Une identité visuelle fédératrice

Pour véhiculer ces messages au sein de sa nouvelle marque de destination, l’OT des Hautes Vallées a fait appel à l’agence briançonnaise Studio Havana. Ce dernier a ainsi été chargé de réaliser la charte graphique de la marque et son identité visuelle. Avec son look plutôt vintage, le logo met en scène sommets, cirques, vallées et lacs miroir, le tout dans des tonalités chaleureuses, joyeuses et naturelles, soit en rupture avec les clichés vert et bleu souvent associés à la montagne. Par ailleurs, le logo a été décliné avec des couleurs et des formes différentes pour chacune des trois destinations. Cette identité visuelle apparaîtra désormais sur tous les supports de communication de l’OT.

Un plan axé sur du marketing digital

Pour promouvoir la destination Hautes Vallées, un plan d’actions commun a été lancé, avec un accent mis en particulier sur le marketing digital. D’où la création d’un site web portail (www.hautesvallees.com) qui présente des idées d’expériences à vivre autour des trois territoires, et renvoie également l’internaute sur les sites web des destinations de La Grave et de La Clarée. En complément, la communication se fait essentiellement via les réseaux sociaux (Facebook et Instagram), et un Journal commun, présentant les différentes offres des territoires, est distribué dans plusieurs offices de tourisme basés de Lyon à Gap. Trois guides pratiques seront également réalisés dans l’année. La marque de destination devrait également être présentée au Salon Expérience Montagne à Paris en novembre prochain. Outre la promotion de ce territoire, la mission du nouvel OT est également de mobiliser et fédérer les nombreux professionnels du tourisme de la destination (hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires de sites, loueurs de matériels sportifs et commerçants…) autour de la marque commune. “Chacun avait pris l’habitude de travailler de son côté. Notre objectif est de créer des passerelles entre eux, ce qui devrait nous permettre de créer des circuits itinérants sur plusieurs jours. Notre travail dans les prochains mois consistera, entre autres, à accompagner les prestataires dans la création de produits packagés autour de la randonnée, du vélo, des sorties raquettes ou ski de randonnée, avec des nuitées en refuge… Nous visons tous les publics : les familles, les seniors, les groupes d’amis… Et plus particulièrement tous ceux qui sont en quête d’une déconnexion au plus près de la nature. Le tourisme scientifique est également un segment que nous allons travailler puisque le territoire dispose de sites intéressants comme la Maison de la géologie et le Jardin du Lautaret” explique Elodie Lefebvre.
Pour l’heure, l’OT des Hautes Vallées cible essentiellement les clientèles en provenance de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec les bassins de Lyon et Grenoble (proche de La Grave) et la région de Marseille. Du côté du public étranger, les Italiens (La Clarée est frontalière de l’Italie), les Anglais (des habitués de la Grave) et l’Espagne sont particulièrement visés. “Nous avons toutes les cartes en main pour faire des Hautes Vallées une destination de pleine nature d’excellence dans les Alpes, quel que soient les saisons” conclut la directrice.

Avec son look vintage, le logo met en scène sommets, cirques, vallées et lacs miroir, soit les sites emblématiques de la destination. Les couleurs se veulent chaleureuses et naturelles, bien loin des clichés habituels vert et bleu souvent associés à la montagne.

ZOOM
Une meilleure accessibilité
Un nouveau système de bus a été mis en place pour la saison de ski jusqu’au 21 avril pour faciliter les déplacements des touristes entre les aéroports/gares TGV les plus proches et la Vallée de la Clarée. Il s’agit des navettes Linkbus qui desservent désormais 7 stations de ski dont Serre Chevalier Briançon, Montgenèvre, Puy Saint Vincent, La Grave, Névache, mais aussi les stations italiennes de Clavière et Cesana. Le tout au départ des aéroports de Lyon Saint Exupéry, Grenoble Isère et Turin-Caselle en Italie. Mais aussi au départ des gares TGV de Lyon et de Oulx (Italie), elles-mêmes desservies par le TGV en provenance de Paris.

Article du numéro de Mars 2019 abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *